LIVRAISON EN FRANCE OFFERTE À PARTIR DE 12 BOUTEILLES
Le panier

L'histoire
d'Armand Heitz


Les origines

1857


L’histoire du domaine commence avec la famille Nié-Vantey. La famille est alors propriétaire de vignes allant de Santenay jusqu’au Clos de Vougeot et a une activité importante de négoce. Avec la crise phylloxérique, beaucoup de vignes sont vendues.

1900


Monsieur Georges Lochardet, grand négociant de vin sur la Côte de Beaune, épouse Marcelle Nié. Ils possèdent alors vingt hectares de vignes ainsi que plusieurs maisons d’exploitation. Leur fils Armand Lochardet hérite de la moitié du patrimoine qu’il va exploiter avant de le transmettre à ses trois enfants, Bernard, Catherine et Brigitte.

1983


Brigitte Lochardet se marie avec Christian Heitz et crée le domaine Heitz-Lochardet quelques années plus tard. L’ensemble des travaux de cultures de la vigne est effectué en prestation de service par la maison Joseph Drouhin dont le siège est à Beaune. Elle travaille avec rigueur les vignes du domaine en appliquant les principes de la viticulture biologique. Ainsi assuré de la qualité du raisin, la Maison Joseph Drouhin achète la récolte jusqu'en 2012.

2011


Armand Heitz, le petit fils d’Armand Lochardet, obtient son diplôme d’œnologue à l’issue de ses études à l’école d’ingénieurs de Changins en Suisse puis prend les rênes du Domaine. En 2012, Armand débute la culture de la vigne sur une parcelle de Bourgogne Chardonnay et Pinot noir. Après cette expérience, le domaine décide de s’agrandir afin d’offrir une palette d’appellations plus diversifiées : l’aventure est lancée !

2018


Armand Heitz, très attaché à sa région mais amoureux du patrimoine viticole français avant tout, part à la conquête du Beaujolais. Il s’associe pour cela avec son beau-frère Augustin Ceyrac. Augustin a travaillé et voyagé dans le monde entier, Afrique, Asie, Nouvelle-Zélande, Etats-unis et c’est l’occasion pour ce passionné de vin et entrepreneur à Hong Kong de se lancer en famille dans une belle aventure. La Combe-Vineuse est composé de 6 hectares en Juliénas.

Diversité et équilibre

2019


Armand Heitz fait de la permaculture et l’agroécologie sa philosophie. En parallèle des nombreuses expériences mises en place dans les vignes pour ramener de la vie dans les sols, un jardin en permaculture voit le jour. Le fonctionnement sans aucun intrant renforce les convictions d’Armand sur le fait que bien gérée, la nature n’a besoin d’aucun apport extérieur.

2021


Armand Heitz poursuit sa recherche d’autonomie et de circularité en se lançant dans l’élevage. Les apports d’un élevage bovin sont très intéressant en polyculture pour nourrir les sols et renforcer la biodiversité. Les animaux rendent à la Terre ce qu’elle leur offre sous forme de fumier. La viande et les légumes produits sont proposés en circuit court aux professionnels et particuliers.