LIVRAISON EN FRANCE OFFERTE À PARTIR DE 12 BOUTEILLES
Panier
Vin, fromage, carafe

Décanter et carafer le vin

Aujourd’hui, il existe plusieurs méthodes quand on souhaite aérer un vin : le carafage et la décantation. Toutes deux sont différentes et ne sont pas nécessaires à chaque fois. Voici quelques explications pour y voir plus clair.

Tu carafes ou tu décantes ?

D'abord, il est important de redéfinir les termes de « carafage » et « décantation » et présenter les différences entre les deux :

Le carafage consiste à verser votre vin dans une carafe prévue à cet effet dans le but de générer des transformations moléculaires. Le vin va s’assouplir au fur et à mesure du temps, les tannins vont évoluer, la structure également va être impactée. Son but principal va être l’aération sur une durée plus ou moins longue.

La décantation quant à elle est l’action qui vise à séparer le vin de son dépôt. Décanter un vin n'a aucun impact sur l’oxygénation du vin, contrairement au carafage.

Juliénas 2018 par Frenchie Winelover
Juliénas 2018 carafé par @frenchie.winelover

Quels vins carafer ou décanter ?

On carafe généralement un vin qui est encore « jeune », pas à son apogée. En majorité, ce sont les vins rouges qui sont le plus susceptibles d’être carafés car ceux-ci ont un potentiel de garde plus important. Notamment en Bourgogne, les vins peuvent être assez boisés dû la plupart du temps à l’élevage en fûts de chênes. Le carafage va donc leur permettre de révéler leurs arômes et de laisser le côté fruité s’exprimer. Carafer un vin jeune va lui permettre également de réduire son astringence.

La décantation est souvent réalisée sur des vieux millésimes car en général plus le millésime est ancien plus il y de chance qu’une formation de dépôt soit présente.

 Une autre méthode… la décantation à la bougie

Le plus souvent, c’est dans les restaurants que les sommeliers utilisent cette méthode qui consiste à incliner la carafe tout en plaçant une bougie sous le col afin de vérifier que l’on ne met pas de dépôt dedans. La principale subtilité est qu’une fois décanté, le vin se déclinera très vite.

Les différents types de carafes

Il existe de nombreuses sortes de carafes et sous plusieurs formes et tailles différentes. Concernant celle nécessaire à l’action de carafage, cette dernière devra présenter une ouverture large pour permettre à l’air d’entrer en contact avec le vin.

Voici l’illustration d'une carafe permettant une décantation, on y retrouve l’élément le plus important qui est un col large permettant un parfait contact entre l’air et le vin :

Aligoté 2018 carafé par Frenchie Winelover
Aligoté 2018 décanté par @frenchie.winelover

Ici un exemple d’une carafe qui va être utilisée pour une action de carafage :

Juliénas 2017 carafe par Decanter Lifestyle
Juliénas 2017, carafé par @decanter_lifestyle

Le mot de la fin

Il n’y a pas de solution miracle ou de règle établie, de nombreux paramètres rentrent en compte lorsqu’il s’agit de dégustation : la température, le lieu, les personnes avec qui on déguste, la méthode de conservation du vin, etc.

Il est très important de noter que la prise de décision sur l’action à entreprendre, que ça soit le carafage ou la décantation, se fait uniquement après avoir goûté une première fois le vin. Sans avoir goûté le vin, il est impossible de savoir ce qu’il faut faire.

Mais surtout, le plus important est de finir la bouteille !

 

Arthur Pollet

                                 

Publication précédente Publication la plus récente