LIVRAISON EN FRANCE OFFERTE À PARTIR DE 12 BOUTEILLES
Panier
L'instant dégustation d'Armand #4

L'instant dégustation d'Armand #4

Pour cette nouvelle dégustation, je vous parle d'un champagne que j'ai eu l'occasion de déguster lors de ma soirée d'anniversaire. C'est au restaurant Au Fil Du Clos à Meursault que nous allons avec ma femme pour fêter en amoureux mes 32 bougies. Le cadre est magnifique et l'aménagement du site a été bien conçu pour que les parkings soient bien dissimulés et laisser vigne et arbres occuper la vue.

À la maison, le champagne est en général réservé pour le vendredi. Nous faisons donc une entorse à cette tradition ce jeudi 23 juillet, la veille de mon anniversaire 🥂

La carte des vins du restaurant est très fournie avec notamment une belle sélection des vins de la côte de Beaune et de la côte de Nuits. C'est sur un champagne que je décide de partir afin d'accompagner le menu :

  • Gaspacho de tomates 
  • Raviole de jambon persillé
  • Paleron de bœuf esprit bœuf bourguignon
  • Dessert cassis et choux

Je n'ai pas beaucoup eu l'occasion de goûter les vins de Frédéric Savart, et sa cuvée "L'ouverture" est proposée à 75 euros, mon choix est donc fait !

Les premières impressions sont les suivantes : un peu austères lorsque le sommelier me fait goûter le vin, il est également 2 à 3 °C trop chaud, immédiatement seau à glace et quelques instants dans le verre à champagne Lehmann et le nez se libère.... ouf ! 

Très pinot le nez est intense avec la griotte, la réglisse ou encore la verveine, c'est super💥 

En bouche de la gourmandise, la mousse tapisse très finement le palais et rend la dégustation très agréable.

Les accords avec les différents plats du menu vont très bien fonctionner. Que ce soit avec le gaspacho, la raviole, le bœuf ou les choux ce champagne accompagne et relève la cuisine du chef. Assez friand des champagnes faiblement dosés, j'aurais été curieux de déguster ce champagne avec un dosage légèrement plus faible 🍾 

Très agréable soirée qui s'est clôturée sur la terrasse du restaurant par un bel échange avec le chef Jean-Christophe Moutet en personne.

 

Armand Heitz

 

Publication précédente Publication la plus récente