LIVRAISON EN FRANCE OFFERTE À PARTIR DE 12 BOUTEILLES
Panier
Le millésime 2013

Le millésime 2013

Raconter un millésime est toujours un exercice fascinant. Entre anecdotes et données techniques, Armand vous raconte son premier millésime.

Situons le contexte avec quelques données générales sur ce millésime.

2013 en Bourgogne

Le millésime 2013 en Bourgogne, c'est :
  • Un printemps pluvieux. Il y a eu des canards dans certaines vignes...
  • Cumul des précipitations du 1 avril au 30 septembre : 661 mm
  • Température moyenne sur la même période : 16,49°C
  • Un orage de grêle le 23 juillet

Le 23 juillet, la veille de mon anniversaire, une partie de la Côte de Beaune a été touchée par un violent orage de grêle, notamment les villages de Volnay et Pommard.

Mon premier millésime

Le millésime 2013 est donc mon premier millésime à être commercialisé. Je possédais 3 hectares de vignes sur les appellations Chassagne-Montrachet 1er Cru Maltroie, Bourgogne Blanc "Les Durots", Chevalier-Montrachet Grand Cru et Pommard 1er Cru Clos des Poutures, monopole du domaine.

C’était une bonne base pour débuter ! En parallèle je continuais de donner des cours à 50% au lycée viticole de Beaune.

Au mois de mai, la pluie était quasi quotidienne. Je suivais alors les principes de la viticulture biologique et biodynamique. J’effectuais mes traitements à l’atomiseur ce qui me permettait d’intervenir assez rapidement entre deux averses. L’exercice est assez physique et je n’avais pas besoin de salle de sport pour entretenir mon activité sportive.

Sans gros coup de chaleur l’été a été assez agréable permettant à la vigne de poursuivre son développement sereinement.

Avec un cycle végétatif assez long les vendanges ont eu lieu les samedi 28 et dimanche 29 septembre pour les blancs et le 2 octobre pour le Clos des Poutures.

Le style de mes vins sur ce millésime 2013

Les blancs sont intenses et complexes. Une belle maturité phénolique offre des notes d’agrumes avec une belle tension. Les rouges sont fins et élégants. La philosophie du domaine est de vinifier « en infusion ». Une belle maturité et le fruit doit libérer naturellement ses composés pendant la vinification. Camphre, orange sanguine et thym sont des odeurs que l’on retrouve sur le Clos de Poutures en 2013.

La principale difficulté était d'avoir une vision d'ensemble sur le travail à la vigne et en cave. Il était également nécessaire de gérer les démarches administratives. Ce qui relève clairement des 12 travaux d’Hercule. Au final, je me suis lancé avec mon sécateur, les compétences acquises lors de mes études. L’important est de se dire qu’il faut tous les jours apprendre de nouvelles choses et que la seule certitude que l’on puisse avoir est de ne pas en avoir.

 

Armand Heitz

 

Publication précédente Publication la plus récente