LIVRAISON EN FRANCE OFFERTE À PARTIR DE 12 BOUTEILLES
Panier
Millésime 2015, Pommard 1er Cru Rugiens, Pézerolles et Clos de Poutures et Volnay 1er Cru Taillepieds

Le millésime 2015

Le troisième millésime depuis la reprise du domaine, une motivation comme aux premiers jours. Entre anecdotes et données techniques, Armand vous raconte son millésime 2015.

Situons le contexte avec quelques données générales sur ce millésime.

2015 en Bourgogne

Le millésime 2015 en Bourgogne, c'est :

  • Cumul des précipitations entre septembre 2014 et septembre 2015 : 800 mm
  • Cumul des précipitations du 1er avril au 30 septembre sur le cycle végétatif : 380 mm
  • Une floraison à la fin du mois de mai, comme en 2014
  • Un débourrement le 21 avril

Les températures moyennes sur le cycle végétatif ont été de 18°C, qui normalement avoisinent les 16°C.

Les filets anti-grêles sur les parcelles de Pommard

Le millésime 2015, l'année des surprises

Le millésime 2015 est la première année durant laquelle je m'occupe à temps complet des vignes et du domaine, avec un salarié à mes côtés pour m'accompagner à temps complet.

Le domaine s'agrandit à nouveau à 5 ha avec les parcelles de Pommard 1er Cru Pézerolles et Volnay 1er Cru Taillepieds. Ces deux magnifiques terroirs appartenant à la famille étaient auparavant travaillés par mon cousin Charles Ballot à Meursault.

Les millésimes 2012, 2013 et 2014 ayant été fortement impactés par la grêle, je décide cette année d'expérimenter un filet anti-grêle sur une partie de nos Pommard 1er Cru Rugiens, Pommard 1er Cru Clos de Poutures et Volnay 1er Cru Taillepieds. Cette technique a déjà montré d'excellents retours par le passé dans beaucoup d'autres régions productrices de vin ainsi qu'en arboriculture.

Cela nous permet de descendre les filets facilement grâce à une manivelle. Après 5 ans d'expérimentation, on peut dire qu'aujourd'hui, le système s'est bien adapté à notre manière de travailler.

Mère nature décide finalement de ne plus impacter avec la grêle les vignes équipées de filets. La nature est bien faite paraît-il.

La saison s'est finalement déroulée assez vite avec un stress moins important que pour les précédents millésimes. C'est peut-être le métier qui commence à rentrer.

Les prélèvements des maturités nous indiquent rapidement que nous devrons attaquer les vendanges fin août pour obtenir des mouts équilibrés en sucre et en acide. Nous prenons la décision d'attaquer les vendanges le 27 août avec les Chevalier-Montrachet. Les analyses dévoilent un parfait équilibre et les rendements en jus sont bons. Un millésime qui s'annonce grand !

Grâce à une météo stable pendant les vendanges, les parcelles vont pouvoir être récoltées à maturité parfaite, aussi bien pour les blancs que pour les rouges. 

Meursault 1er Cru Perrières - Armand Heitz

Le style de mes vins sur ce millésime 2015

Malgré le caractère solaire de ce millésime, les acidités sont bonnes. Pour autant, les premiers retours journalistiques sur le millésime ne seront pas très positifs, aussi bien sur les blancs que sur les rouges.

Au domaine, les blancs se sont certes montrés flatteurs par leur jeunesse mais j'ai récemment surpris lors d'une dégustation à l'aveugle de très bons amis penser à la fraîcheur d'un millésime 2014.

La vendange entière à 100% sur nos rouges permet de conserver élégance et finesse dans la jeunesse pour, au fil des années, prendre en intensité, en profondeur et en fruit.

 

Armand Heitz

 

Publication précédente Publication la plus récente