LIVRAISON EN FRANCE OFFERTE À PARTIR DE 12 BOUTEILLES
Panier
Biodiversité vignes domaine Armand Heitz

Les insectes et les animaux de la vigne

Nos amis les insectes n’ont pas toujours la cote dans les vignes. Et pour cause, ils sont nombreux à être des ravageurs pour la vigne en s’attaquant aux pieds, aux feuilles ou aux grappes. Aujourd’hui, heureusement que des chercheurs et certaines méthodes de viticulture telles que la biodynamie ou la permaculture prônent l’importance d’un biotope équilibré où certaines de ces petites bêtes jouent un rôle essentiel dans la vie des sols. 

Il faut savoir que la faune en sous-sol représente 80% de la vie sur notre planète ! Voilà ce que Lydia et Claude Bourguignon ont démontré tout au long de leur carrière. Collemboles, acariens, myriapodes, vers de terre, nématodes se déplacent et grâce à leur mouvement, ils aèrent naturellement les sols pour renfermer des éléments assimilables pour la plante : oxygène, azote, phosphore, potassium… La vie d’un sol dépend d’eux.

Quand nous remontons à la surface, certains insectes vont se charger de consommer les insectes ravageurs comme les coccinelles qui se nourrissent de cochenilles et d’acariens rouges. Quand aux animaux, le retour des chauves-souris, des reptiles, des oiseaux… dans les parcelles est un bon indicateur d’un biotope équilibré. Laisser des poules en liberté dans les rangs de vigne, comme nous le faisons au domaine dans certaines parcelles, permet d’aérer les sols grâce à leur picorage et grattage, et d’apporter de la matière naturelle à dégrader grâce à leurs excréments. D’autres vignerons font appel aux moutons pour maintenir l’enherbement entre les rangs sans avoir à compacter les sols avec le passage d’une tondeuse. Toutes les espèces ont finalement leur rôle… tant qu’elles ne grappillent pas les raisins au passage ! 

Parmi les dégustateurs de raisins, il y a les lapins qui viennent grignoter les jeunes plants mais qu’on peut dissuader avec du lait entier au sol, les escargots qui pourront être contrôlés par les canards qui en raffolent, les sangliers principalement pour les raisins sucrés tels que le Muscat ou encore les chevreuils ou même les kangourous en Australie si nous nous éloignons de la Bourgogne ! 


Au domaine, nous recensons ces insectes et animaux :

Les insectes

Insecte sol vignes domaine Armand Heitz

Les auxiliaires : faucheuse, chrysope, coccinelles, typhlodromes

Bénéfiques pour la vie en sous-sols : collemboles, myriapodes, vers de terre, nématodes

Actions négatives : acariens, pucerons, cochenilles, cicadelles

Les animaux

Des chauves-souris, des reptiles, vipères, couleuvres, des oiseaux en cours de repopulation

Poules dans notre parcelle La Barre à Meursault

Mais aussi des poules, lapins, lièvres, chevreuils, sangliers, souris, musaraignes (en raison des murets en pierres sèches, aussi appelés murgers : nids à insectes/reptiles)

Des abeilles (ruches récemment installées)

et Orion ;)

 Orion, la mascotte du domaine

 

Sources :
Lams 21, laboratoire de Lydia et Claude Bourguignon : lams-21.com
Interview de Lydia et Claude Bourguignon : blog.defi-ecologique.com
Connaissance des sous-sols : dahu.bio
 

Marie-Pierre Dardouillet / Cépages communication

 

Publication précédente Publication la plus récente