LIVRAISON EN FRANCE OFFERTE À PARTIR DE 12 BOUTEILLES
Panier
Juliénas Beaujolais vignes

Les pépites en Beaujolais

“- J’ai un magnifique vin du Beaujolais, voulez-vous le déguster ?
Moment d’hésitation… 
- Excellente idée ! Un Gamay d’un bon vigneron sur ces terroirs, on n’est jamais déçu !”

Et si ce rêve devenait enfin une réalité ?!

Pourquoi le Beaujolais est une région si connue de tous et à la fois si clivante ?

Jacques Chirac Beaujolais Villages Nouveau

Dans les années 60, les négociants ont mis en place un phénomène mondial qui a secoué la région : la vente du “Beaujolais-nouveau”, le troisième jeudi du mois de novembre suivant la vendange. C’est une manière de créer du buzz et d’avoir des rentrées d’argent immédiates sans attendre des mois d’élevage en cave. Cela se révèle avec les années être la meilleure mais également la pire aventure que la région ait connue. Cet évènement célébré dans le monde entier a permis de faire connaître le Beaujolais telle une marque comme peut l’être le Champagne. Cette image de vin gouleyant aux arômes de “fraise banane” due à la macération carbonique a aussi terni l’image de tous les vins d’une région, une image qui est bien difficile de redorer aujourd’hui. Alors que le “Beaujolais-nouveau” ne dure qu’une journée par an, on trouve les grands vins du Beaujolais à déguster les 364 autres jours de l’année !

Le Beaujolais n’a plus à faire ses preuves, ni même à rougir aux côtés de ces confrères du Nord de la Bourgogne, qui d’ailleurs investissent sur ces terres plus accessibles financièrement.

Carte des crus et villages du beaujolais

Les monts du Beaujolais s’étendent de Mâcon au Nord de Lyon. Dès la classification de 1935, la région classifie 10 Crus (qui sont aussi des villages) : Saint-Amour, Juliénas, Chénas, Moulin à Vent, Fleurie, Chiroubles, Morgon, Régnié, Côte de Brouilly et Brouilly ainsi que deux autres appellations : Beaujolais et Beaujolais-Villages. Les sols à dominante granitique offrent un berceau idéal pour le gamay, le cépage de prédilection pour les vins rouges et le chardonnay et l’aligoté pour les vins blancs.

C’est grâce au travail acharné et passionné de vignerons phares tels que Marcel Lapierre, Château Thivin, Domaine du Vissoux, Clos de la Roilette, Domaine de Fa, Château du Moulin à Vent… que l’image des crus du Beaujolais remonte dans l’estime des amateurs de vin ces dernières années. Les crus du Beaujolais sont des vins qui s’approchent très bien dans leur jeunesse et qui ont aussi un potentiel de vieillissement très intéressant. Qui n’a jamais essayé de piéger avec la dégustation à l’aveugle d’un Morgon 2015 ou d’un Côte de Brouilly 2017 un ami récalcitrant au Beaujolais ? Le jeu est tentant car on est sûr de surprendre et de tordre le coup à ces préjugés agaçants. Ne blâmons personne, ici, car ces préjugés sont le résultat d’un amalgame implicitement créé par les mêmes acteurs de la région.

Beaujolais Gamay Juliénas taille en gobelet

Dans la région du Beaujolais, le travail à la vigne est complexe et intense. Les vignes sont traditionnellement plantées en gobelet, ce qui rend le travail mécanique des sols compliqué notamment sur des sols granitiques. La prise de conscience environnementale par les vignerons favorise de nouvelles méthodes avec par exemple, le palissage sur fil des vignes en gobelet afin d’améliorer les pratiques viti culturales et la vie des sols. De nombreux domaines, tels que Jean Foillard à Villié Morgon, vigneron mythique, ont même pris le virage de l’élaboration de vins natures.

Armand Heitz a toujours été très attiré par cette région et ses terroirs. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme qu'il a saisi l’opportunité en 2018 de se lancer dans l’aventure en Beaujolais. Juliénas séduit par son terroir de roches volcaniques composées de schistes et de pierres bleues que l’on retrouve également sur les grands terroirs du Mont Brouilly ou de la Côte de Py à Morgon. Et il est aussi vrai pour son coût à l’hectare plus accessible qu’en Côte de Nuits, de Beaune ou Chalonnaise !

Le travail a démarré à la vigne où il mène toujours d’importantes étapes de restructuration du vignoble (essentiellement de vieilles vignes plantées en gobelet). En 2021, il prévoit de replanter une parcelle avec un cépage hybride qui permettra de limiter aux maximum les intrants. En cuverie, le respect des traditions locales est de mise. C’est pourquoi les vinifications suivent les principes de la macération carbonique en grappe entière avec des cuvaisons courtes pour préserver tout le fruité et suit un élevage en cuve béton. Dans les prochaines années, Armand souhaite élaborer une cuvée sur une parcelle de Juliénas avec un élevage en fût en chêne. Juliénas a des terroirs magnifiques qui sont reflétés dans la cuvée du domaine mais l'ambition est de mettre davantage en avant cette richesse avec une approche parcellaire et avoir différentes cuvées.

En 2011, l’appellation Coteaux Bourguignons a été créée pour permettre un assemblage unique entre la Bourgogne et le Beaujolais. L’assemblage Pinot Noir et Gamay pour les rouges et le Chardonnay et l’aligoté pour les blancs sont possibles. C’est ainsi que “Folie Sauvage” a été élaborée avec des raisins de Pinot noir provenant du Domaine Armand Heitz à Volnay et Meursault et des raisins de Gamay du Beaujolais sur des coteaux formidablement bien exposés à Pruzilly.

Et cette année, pour la première fois, Armand Heitz produit un Beaujolais Villages Nouveau, qui a pour nom "Nouveau Beaujolais". Une manière de donner une nouvelle version et image du "Beaujolais-nouveau" tout en s'associant à ce concept qui porte des valeurs fortes et communes au domaine.

Vous l’aurez compris, la région du Beaujolais regorge de pépites à déguster et qui plus est, à des prix accessibles. Laissez-vous séduire par ces grands vins séduisants et complexes !

 

Marie-Pierre Dardouillet / Cépages communication

 

Sources : 

Site de l’interprofession Interbeaujolais : beaujolais.com

Carte : @pinterest

Photos : @jibpeter & Georges Bendrihem

 

Publication précédente Publication la plus récente