LIVRAISON EN FRANCE OFFERTE À PARTIR DE 12 BOUTEILLES
Le panier
La mare de Loaris et son radeau au verre de vin

Péripéties : La mare de Loaris

Publié par Armand Heitz le

Depuis 2019, Loaris possède une mare artificielle. Dans quels buts cette mare a-t-elle été créée et comment nous occupons-nous de cet écosystème précieux ?

La création d'une biodiversité

Pour commencer la mare de Loaris n'est pas bâchée, l'eau est retenue par la terre qui est très argileuse et qui suffit donc à la retenir une partie de l'année. En 2020, la mare a même débordé en raison des fortes pluies printanières ; un tuyau d'évacuation a dû être installé car l'eau avait recouvert le verger et les cultures. La mare a accueilli un peu de biodiversité cette année, notamment des canards sauvages et des libellules mais étant située dans l'enclos des poules et des oies, la biodiversité n'a pas colonisé cette mare. La mare a fini par totalement s'assécher en Août 2020 du fait de la canicule et de la sécheresse estivale.

L'assèchement d'une mare est normal et classique en période de sécheresse, ceci n'est en rien catastrophique puisque les épisodes pluvieux à partir de septembre se chargeront de remettre la mare en eau. Plus la mare reste en eau longtemps et mieux c'est pour la faune et la flore.

La mare à Loaris

Nous avons réfléchi à comment faire pour que la biodiversité s'installe dans notre mare. En effet, cet écosystème est très important pour le jardin car il offre un lieu de vie à la faune sauvage (tritons, grenouilles, crapauds, libellules, araignées d'eau...). Ces mêmes êtres vivants qu'ils nous faut préserver et qui sont en plus très utiles à la régulation naturelle des gastéropodes (entre autres) qui pullulent souvent près des cultures (et qui les mangent). La présence de végétation favorise également la capacité de rétention de l'eau de la mare et, comme dit précédemment, plus l'eau est présente longtemps mieux c'est pour la biodiversité. La mare est aussi un lieu esthétique qui en plus d'être un observatoire, pour les amoureux/curieux de la nature, apporte un peu de fraîcheur.

Le programme « Réseau mare de Bourgogne » 

Nous avons contacté la S.H.N.A. (Société Histoire Naturelle d'Autun) qui propose un programme « Réseau mare de Bourgogne » visant à conseiller les propriétaires de mares pour conserver ces écosystèmes. Lisa, notre conseillère, est venue à Loaris et nous avons discuté des projets sur le jardin, des animaux et plantes aquatiques mais surtout de comment nous pourrions améliorer la présence de biodiversité sur notre lieu.

Deux points noirs pèsent cependant sur la mare de Loaris. Le premier et le plus impactant est que les poules et les oies sont voraces ce qui complique la tâche pour l'implantation des végétaux. La décision a rapidement été prise de créer un nouvel enclos pour les animaux. Après quelques semaines de réflexion et de travaux, ceux-ci n'ont plus accès à la mare : ouf ! Les grenouilles vont pouvoir s'installer.

Armand Heitz pêche dans la mare de Loaris

Le second point sont les berges de notre mare qui sont assez pentues par endroit. La végétation a besoin de berges douces pour s'implanter. Or s'il n'y a pas de végétation, il n'y a pas d'habitat/de cachette et donc peu d'espèces visiteront la mare. Pour ce second point, nous allons laisser faire le temps tout en essayant d'adoucir certaines des pentes. Nous allons observer comment se comportent la faune et la flore en 2021 et nous aviserons sur ce point.

Nos engagements

Pour revenir au programme « Réseau mare de Bourgogne », nous avons signé une convention avec la S.H.N.A. Nous nous sommes engagés à :

  • Maintenir la mare existante : ne pas la combler et l'entretenir
  • Ne pas introduire de poisson et retirer ceux existants : il n'y en a pas à Loaris
  • Proscrire l'utilisation des pesticides dans la mare et sur les berges : ça n'a jamais été le cas à Loaris non plus

Nous comptons bien tenir nos engagements et participer à créer une oasis de biodiversité sauvage au cœur de Loaris !

La serre à Loaris

Au programme de l'année prochaine concernant la mare :

  • Trouver des espèces de plantes locales à implanter à Loaris, de préférence dans des mares participant également au programme
  • Observer l'évolution de la mare
  • Faire de belles photos de la faune et renseigner les informations sur les espèces qui se trouvent à Loaris sur le site de la Bourgogne Base Fauna (Outil E-Observation) afin de participer au recensement des espèces sauvages de Bourgogne.

Voici donc un beau projet de plus à suivre sur Loaris et nous ne manquerons pas de vous faire part des évolutions de notre mare.

 

Mélina Calcagno

 

Sources :

Article précédent Article suivant